Investir dans l’immobilier à Bordeaux

Bordeaux est une ville qui séduit de nombreux investisseurs immobiliers. La capitale de l’Aquitaine offre à ses habitants une belle qualité de vie grâce à sa proximité avec l’océan Atlantique. De fait, les prix ont fortement grimpé ces dernières années. A l’instar du marché de la transaction, le marché locatif est dynamique dans la capitale des grands vins. La tension locative y est forte avec une population importante d’étudiants. Sachez que Bordeaux est la deuxième ville préférée des Français.


Les atouts de la ville pour un investisseur immobilier

Une ville toujours plébiscitée pour son dynamisme

La métropole bordelaise est en plein boom depuis dix ans. Par son climat, elle attire à la fois les retraités, les start-ups et les étudiants. Ainsi, la demande locative pour des appartements dans le centre de Bordeaux est aujourd’hui l’une des plus importantes dans notre pays. 10% de la population de la ville est étudiante.

Une ville toujours rentable pour l’investisseur immobilier

La ville est l’une des plus sûres pour faire un investissement immobilier rentable. A la mi-2020, le prix moyen du mètre carré était de 4 280 euros en moyenne. Pour les locations, le prix médian à Bordeaux est de 13,5 euros par mètre carré pour un appartement. En outre, le rendement locatif est d’environ 4%. Voir comment calculer le rendement locatif d'un bien.

Les quartiers les plus intéressants pour investir à Bordeaux

Les petites surfaces de type studio, T1 et T2 sont des valeurs sûres. En investissant dans ce type d’appartements, vous vous garantissez un bon rendement locatif sans prendre de grands risques. 75% des actifs immobiliers à Bordeaux sont des appartements.

prix immobilier bordeaux

Bordeaux-Sud

Le quartier est animé et populaire. Les prix y sont encore accessibles mais ont tendance à grimper fortement car le secteur attire en masse les étudiants.

La Bastide

C’est un secteur à privilégier si vous souhaitez réaliser un investissement dans la pierre. Le quartier offre des appartements avec vue sur la place de la Bourse. Le quartier devient de moins en moins abordable avec un prix flirtant avec les 5 000€ du mètre carré.

Saint-Michel

Saint-Michel connaît un regain d’intérêt. Le quartier est dynamique et attire étudiants et artistes... Saint-Michel s’étend depuis la basilique du même nom jusqu’au marché des Capucins. Par ailleurs, la place Saint- Michel est proche des quais de la rue Sainte-Catherine. Pour un investissement locatif, vous trouverez principalement des biens dans l’ancien avec des prix compris entre 4000 €/m² et 6000 €/m².

Le Triangle d’Or

Le Nec plus ultra. Les prix dans le quartier peuvent atteindre jusqu’à 9 000 € le mètre carré. Le quartier tire son nom de sa forme, délimitée par la place Tourny, la place Gambetta et la place du Grand Théâtre. Vous y trouverez le Grand Hôtel et la brasserie de la star de la cuisine, Philippe Etchebest.

Dans ce quartier, la demande est très forte, et les ventes sont rares. Ce qui ne fait que corser les prix depuis une décennie.

Dans le triangle d’or, les loyers moyens sont, certes élevés, mais au dessus des prix de vente pratiqués dans le quartier. D’où une rentabilité plus que moyenne...

Les Chartrons

Le quartier des Chartrons offre une atmosphère pittoresque. Les boutiques bio et les petits bistrots sont au rendez-vous des noctambules. Le Tramway dessert le quartier, avec un accès à la place Quinconces. Le quartier a su rester authentique en gardant le charme de l’ancien. Les prix aux mètres carrés varient entre 3 500 €/m² et 6900 €/m². Le quartier est proche de la Garonne et est légèrement excentré du centre-ville.

investir à bordeaux immobilier locatif

In fine, l'immobilier locatif à Bordeaux est un bon choix pour se constituer un patrimoine rentable dans le temps.  Y investir suffisamment tôt vous permettra de bien préparer votre retraite. Bordeaux valorise à coup sûr votre bien. Néanmoins, restez vigilants car tous les biens ne se valent pas. À Bordeaux, plus qu’ailleurs, le choix du quartier est primordial. Et comme le dit l’adage : n’oubliez pas les trois règles fondamentales de l’immobilier que sont : “l’emplacement, l’emplacement, l’emplacement”.